dinosaure_angkor

Ou plutôt : rencontre improbable au Ta Phrom

 

Parmi les photos que j'ai prises à Angkor et incluses sur ce blog figure celle de cet animal. A l'époque, je n'avais nulle part trouvé d'informations propres à m'éclairer sur son identité et sa raison de se trouver là.

Heureusement, j'ai un petit fils de 4 ans qui adore les dinosaures ; hier, je lui ai acheté un livre des éditions Fleurus fort bien documenté. Bien entendu, il m'a demandé de lui lire certaines pages et nous sommes arrivés à cette illustration qui figurait dans un chapître démystifiant un certain nombre d'affirmations.

Et bien, désolée de vous décevoir, mais ce magnifique stégosaure n'aurait jamais dû se trouver sur un bas-relief d' Angkor, sur un monument datant du XVème siècle d'autant que les dinosaures n'ont été découverts qu'aux alentours de 1877.  Un facétieux et habile sculpteur sur pierre n'a pas hésité à nous laisser ce bel anachronisme. Mais ça, c'est ce que j'ai lu sur le livre. Depuis, j'ai trouvé une autre réponse, sur le site :

 http://www.dinosauria.org/blog/2015/02/10

 les curieuses protubérances sur le dos de l'animal représentent des fleurs de lotus, élément fréquents sur les sculptures. Donc, pas de stégosaure, tout juste un animal banal mais représenté maladroitement d'où la confusion avec un autre animal pas du tout banal. Pas de facéties, non plus. Dommage, cette interprétation me plaisait beaucoup.

Mon étonnement de l'époque avait sa raison d'être.